8 mars 2020 – Sainte-Adèle

Aujourd’hui, je dédie ma chronique de vélo à madame Claudette Brindle, une voisine de mon enfance qui nous a quittés le 23 février dernier, le même jour que mon pops, à un an d’intervalle… Mme Brindle (qui restera toujours pour moi madame Prévost) était une fan de mes chroniques et nous échangions beaucoup depuis quelques années par le biais de Facebook… elle m’a écrit des centaines de commentaires pertinents qui démontraient bien sa grande culture et son amour pour les mots.
Je n’ai pas pris de superbes photos aujourd’hui, ni croisé d’église sur mon chemin, mais je vous assure que je penserai à vous cet été en croquant de belles images… la micro à la fin, le Sir John, c’était hier après être passés vous dire un dernier au revoir. Je retiendrai de vous ce brin de folie qui vous habitait au quotidien et ce grand amour pour les fleurs, les arbres et les plantes. Ce fut fort agréable de vous avoir côtoyée ces dernières années et bien sûr durant mon enfance… xx

Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.https://www.facebook.com/andree.marcotte.3/videos/1604393529700165/?t=2

Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.Photo de Andrée Marcotte.

Cette entrée a été publiée dans Hiver, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *